Bienvenue

sur le site de Sandrine Colin

Accueil > K2 > K2 - Informations et conseils relatifs au concours

K2 - Informations et conseils relatifs au concours

samedi 14 mars 2020, par Sandrine

ACTUALITÉS

Calendrier des épreuves 2020 publié le 20 avril 2020 :

Les écrits des ENS se dérouleront de 22 au 30 juin 2020 selon le calendrier ci-dessous :

Les oraux sont annulés.

Message sur le site de l’ENS Lyon le vendredi 17 avril :

Conformément au communiqué reçu ce jour du Gouvernement, les épreuves des concours d’entrée aux grandes écoles se dérouleront entre le 20 juin et le 7 août 2020.

Les épreuves écrites des concours d’entrée l’ENS de Lyon seront organisées au début de cette période, dans le respect le plus strict des consignes sanitaires. Leur calendrier précis sera communiqué très prochainement et partagé sur tous nos canaux de communication habituels. Comme le précise également le communiqué du gouvernement, les dates sont indiquées sous réserve des conditions sanitaires en vigueur dans la période.

Compte tenu des contraintes d’organisation dans cette période resserrée, l’ENS de Lyon, en accord avec les autres ENS, annonce que les concours d’entrée ne comporteront pas d’épreuves orales cette année. Les épreuves écrites seront maintenues dans leur format d’origine. Elles seront organisées dans l’ordre défini dans le cadre du comité de pilotage mis en place par le Gouvernement de façon à garantir la sécurité des candidats, dans le respect le plus strict des consignes sanitaires en vigueur.

Nous savons qu’un parcours en classe préparatoire requiert un engagement régulier et de long terme, et il est certainement décevant pour les candidates et candidats de voir ainsi le concours 2020 amputé de ses épreuves d’oraux, dont nous mesurons tous l’importance. Nous tenons une nouvelle fois à renouveler notre profond soutien aux candidats, à leurs professeurs et aux familles. La situation est inédite et nous mettons toute notre énergie pour qu’aucune candidate et aucun candidat ne soit pénalisé.

Message aux candidats (mardi 14 avril)

Comme ceci a été annoncé par le Président de la République lundi 13 avril au soir, le Gouvernement doit décider du cadre dans lequel doivent se tenir les concours. Les écoles préciseront alors les modalités et calendriers des concours.

Nous vous apportons tout notre soutien. Continuez à prendre soin de vous et de vos proches.

Dernier message de Caroline Pascal le 8 avril 2020 :

Dans le courriel que je vous ai envoyé le 31 mars, je vous informais du dispositif mis en place par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour faire face au report de l’ensemble du calendrier des épreuves des concours. Celui-ci se veut d’abord un message de remerciement pour votre collaboration à la réflexion et un point d’étape pour vous tenir au courant de la suite de nos travaux.

Vous avez été nombreux, en tant que responsables d’associations de professeurs, à nous faire part de vos préoccupations mais également à formuler des suggestions et des pistes et je tiens à vous en remercier. Ces éléments ont été utilement pris en compte dans le cadre du dialogue que nous assurons en continu avec les écoles et les banques de concours, ainsi qu’avec les ministères de tutelle des écoles.
De nombreux professeurs de classes préparatoires ainsi que quelques élèves se sont également manifestés à titre individuel et je vous demande de bien vouloir vous faire mon porte-parole pour les en remercier.

À ce stade, plusieurs points de convergence peuvent être identifiés dans vos réactions, parmi lesquels :

l’attention forte et prioritaire que vous portez aux candidats, avec notamment le souci qu’ils disposent de la meilleure visibilité possible sur le calendrier et les modalités des épreuves, mais également la nécessité de « sanctuariser » le mois d’août pour leur permettre de récupérer de cette phase épuisante ;

la préoccupation concernant l’équité entre les candidats. Vous soulignez que tous les élèves ont bénéficié d’un traitement équitable jusqu’au 16 mars mais que depuis les inégalités ont pu se creuser (conditions de logement, conditions financières des familles, qualité des équipements numériques et de la connexion internet…) ;

l’enjeu sanitaire et logistique concernant l’organisation des épreuves, écrites comme orales, pour les candidats mais également pour les professeurs et les surveillants (déplacements, hébergement, mesures « barrière », etc.) ;

Le souhait d’une communication coordonnée et cohérente afin de rassurer les candidats.

Ces points de vigilance que vous avez soulignés rejoignent très nettement les préoccupations qui sont celles du comité de pilotage, tant du côté des ministères que des écoles, notamment la très grande attention que nous devons tous porter aux conditions de préparation et plus largement à la situation psychologique et sociale des candidats, qui sont aujourd’hui dans l’incertitude.

Nous avons de nouveau réuni à distance les écoles et les banques de concours mardi 7 avril et organisé un échange avec les autres ministères de tutelle ce mercredi 8 avril. Plusieurs scénarii ont été évoqués et discutés pour aboutir à un consensus sur les quelques possibilités aujourd’hui envisageables, dans les conditions sanitaires connues à ce stade. Les arbitrages seront rendus en principe au plus haut niveau en début de semaine prochaine.

Le samedi 28 mars, sur France Inter, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal, annonce que le conseil des ministres a pris une ordonnance permettant la modification des épreuves écrites et orales des différents concours. Elle doit consulter les écoles durant la semaine à venir (du 30 mars au 3 avril) et les décisions définitives concernant les dates et la nature des épreuves (donc les modifications éventuelles) seront communiquées en début de semaine suivante, soit à partir du 6 avril.
Vous devriez donc savoir rapidement à quoi vous attendre pour vos concours.

Extrait du compte-rendu de la réunion de vendredi au ministère :
La ministre de l’Enseignement Supérieur a ouvert la porte à des aménagements possibles : chaque concours est en mesure de réaménager ses épreuves. Concernant les écoles d’ingénieurs et les ENS,
il a été décidé que tous les concours maintenaient autant que possible le format habituel des épreuves écrites, à quelques modifications très marginales près. Pour les épreuves orales, il n’y a pas de position unanime pour le moment. Les directeurs d’écoles et/ou d’études se réunissent mardi 31 mars à ce sujet.
Quelles que soient les options retenues, il y aura nécessité d’une publication synchronisée des résultats et classements, et des appels du SCEI également synchronisés.

Courage !

Le ministère de l’Enseignement supérieur annonce ce mardi 24 mars le report des épreuves écrites à une date ultérieure, probablement fin mai.

Communiqué officiel :

"Les épreuves des examens et concours nationaux qui n’ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammés à une date ultérieure. Au regard de la complexité de l’organisation de ces épreuves, en tout état de cause, elles ne pourront avoir lieu avant la toute fin du mois de mai."

Le ministère précise également que les établissements « pourront réviser le format des concours, qu’il s’agisse du nombre d’épreuves, de leur format, ou de leur durée », afin de garantir que les étudiants ne « soient pas pénalisés ».

Texte complet du communiqué de presse :

CONSEILS ET CONSIGNES POUR LES RÉVISIONS DE FRANÇAIS

Avant toute chose, vous devez conserver un rythme de travail régulier, en suivant,dans la mesure du possible, votre emploi de temps de cours. Évitez de consacrer une journée entière à une seule discipline, ou à en négliger une plusieurs jours.Mais attention à ne pas travailler TROP et à arriver aux concours épuisés ! Dormez, conservez une bonne hygiène de vie, fractionnez et diversifiez vos révisions afin de ne pas vous lasser !

Pour le français, le cours était presque fini puisque les 3 axes et les 4 œuvres ont été traités. Nous passons donc en mode "révisions". Vous disposez de 4 semaines avant les concours, je vous propose donc un planning de révisions centrées sur une œuvre par semaine en privilégiant la relecture des œuvres :

Je mettrai au fur et à mesure des documents de synthèse : n’hésitez pas à revenir sur la page !

Je vous rappelle que vous disposez sur ce site de rubriques recensant de nombreux articles sur les œuvres du programme : à lire ou à relire pour ceux qui avaient pris du retard !

Semaine 1 : du 16 au 22 mars Les Fables de La Fontaine : relire les livres au programme ainsi que le paratexte. Effectuez cette relecture le crayon à la main et apprenez des extraits par coeur si cela n’a pas encore été fait. Fractionnez ce travail afin de mieux mémoriser : reliez le paratexte au jour 1 puis un livre par jour. Quelques articles pour consolider vos révisions :

- L’article de Laurence Giavarini :


- préface de Marc Fumaroli à l’édition des Oeuvres de La Fontaine :



- France Culture vient de mettre en ligne une série de podcast dont 4 d’environ 1 heure chacun sur La Fontaine (Le paradis perdu de Jean de La Fontaine, Tout est né pour aimer, La pensée et la sagesse, Entre l’homme et l’ange) le tout par Patrick Dandrey : https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/jean-de-la-fontaine-14-le-paradis-perdu-de-jean-de-la-fontaine

Semaine 2 : du 23 au 29 mars Maupassant : relecture des nouvelles du recueil La Maison Tellier afin de s’assurer de la bonne maîtrise des noms des personnages et des détails mobilisables en dissertation.

Pour finir sur la représentation, un groupement de textes sur le thème de la fenêtre en poésie et un sujet de dissertation sur cette même métaphore :

textes :


sujet :

En parallèle, révisons sur "la représentation" :

- Nadine Tours avrilel, Jacques Vassevière, Littérature : 150 textes théoriques et critiques, Armand Colin, coll. « Cursus », Première partie, Chapitre 3, « L’œuvre et le réel ».

-Genette, "Vraisemblance et motivation " :



- Antoine Compagnon, Le démon de la théorie, chapitre 3 (« Le monde »), Points essais.



- Claude Simon, Discours de réception du prix Nobel (1985)



- Saint John Perse, Discours de réception du prix Nobel (1960)

Semaine 3 : du 29 mars au 5 avril Relecture de Tropismes de Nathalie Sarraute. Révisions sur le récit bref.
- Patricia Eichel-Lojkine, Lire le récit bref


- Lucie Gagnon, La Nouvelle à travers les siècles

Semaine 4 : du 6 au 12 avril Relecture de La Nuit remue de Michaux Révisons sur "La Valeur"

- Antoine Compagnon, Le Démon de la théorie, chap 1 et chap.7.

chapitre 1, "La littérature :



chapitre 7, « La valeur »

 :

- Nadine Toursel, Jacques Vassevière, Littérature : 150 textes théoriques et critiques, Armand Colin, coll. « Cursus », Première partie : « Qu’est-ce qu’une œuvre littéraire ? » & Troisième partie : « Le destin de l’œuvre : Qu’est-ce qu’un classique ? »

Semaine 5 : du 13 au 17 avril En guise de conclusion à cette période de révision, je vous propose des séries de colles/ explications de textes sur les œuvres du programme Programme :
- lundi : La Fontaine
- mardi : Maupassant
- jeudi : Sarraute
- vendredi : Michaux